10 ans de « Kosovo » : dix ans d’imposture !

share on:
Capture d’écran 2018-02-19 à 15.45.44 1

Ces jours-ci, les autorités islamiques du Kosovo fêtent l’anniversaire de leur pays. Une manifestation qui représente une véritable provocation pour les voisins serbes orthodoxes.

La Serbie a en effet toute légitimité à revendiquer une terre qui constitue son berceau et qui lui a été littéralement volé dans les années 2000. Son appellation remonte en fait à la bataille de  « Kosovo Polje » durant laquelle l’armée serbe a tenté de repousser l’envahisseur turc (1389).

Une partie du territoire appartient d’ailleurs toujours à la Serbie tandis que plusieurs enclaves peuplées de Serbes résistent héroïquement aux persécutions musulmanes.

Le Kosovo n’est pas reconnu par l’ensemble de la communauté internationale (loin s’en faut), et encore moins par la Serbie. Ce sont les menées occidentales et notamment américaines qui ont fait que ce territoire chrétien a basculé en faveur des mahométans venus d’Albanie à l’issue des guerres qui avaient enflammé l’ex-Yougoslavie 10 ans plus tôt.

Le pays étant géré par les violentes mafias liées à l’UCK est le plus pauvre d’Europe, et aussi le plus corrompu. Cela explique sans doute pourquoi de nombreux Kosovars, et tout autant d’Albanais se répandent en France sous le couvert de réfugiés. Belle mentalité et beau patriotisme quand on sait que les seuls à être persécutés sur ces terres islamistes sont les Serbes !

Il est intéressant de préciser qu’une association française, « Solidarité Kosovo » apporte une aide précieuse à nos coreligionnaires des Balkans dans les enclaves susmentionnées. Ne perdons pas de vue que cette résistance constitue un premier rempart à l’hégémonie coranique.