André Gerin (PC) : il faut combattre le fascisme islamique !

share on:

André Gerin s’est souvent démarqué du politiquement correct. Il n’avait pas hésité à fustiger les conséquences de l’immigration et à déclarer qu’elle n’était pas une chance pour la France. Il enfonce le clou dans une interview accordée au Progrès où il évoque la charia et le racisme anti-blanc qui se banalisent dans des quartiers où règnent le Salafisme et l’Islamisme. « On a combattu le fascisme nazi, il faut combattre ce nouveau fascisme ».

Il n’y va pas avec le dos de la cuillère l’ancien Député-Maire de Vénissieux : « Hollande et la gauche ne désignent pas l’Islamisme…Si on ne nomme pas la maladie, on ne peut ni la combattre, ni la soigner ! ». Il exhorte par ailleurs les musulmans à poser les bases d’un islam compatible avec la République et un mode vie à la française. Selon lui les arguties économiques et sociales sont dépassées. Il faut dénoncer les liens entre la drogue, le trafic d’armes et l’Islamisme ; il faut dénoncer les gamins de douze ans qui ne respectent pas les cours d’histoire ou de sciences naturelles, il faut dénoncer les jeunes qui refusent d’être français.

André Gerin, particulièrement déterminé, préconise de sanctuariser l’école, et de mettre en place un service civique obligatoire. Il serait favorable à l’installation de « casques bleus » de la république dans les quartiers pour coordonner les missions de l’Etat.

Comme membre du Parti Communiste, il n’hésite pas à prétendre : «  Le FN développe des thèses dangereuses mais énonce un certain nombre de vérités. Les nier, c’est effet boomerang garanti pour la gauche ».

Christophe Arnould