Donald Trump et la cocotte-minute médiatique

share on:
Capture d’écran 2017-05-25 à 17.35.21

Donald Trump et la cocotte-minute médiatique

Le Président laisse-t-il la tension grimper pour finir grand vainqueur, lors de son explosion ?

La pression médiatique monte … monte sur la supposée collusion entre Trump et les services secrets russes pendant la dernière campagne électorale.

Tous les journaux ne discutent que de cela : une  » intelligence avec l’ennemi  » qui pourrait aboutir à son  » impeachment  »

Dans le même temps, les réseaux sociaux bouillonnent, et en particulier Tweeter .

Allez donc sur Tweeter, et recherchez le hashtag #sethrich (plusieurs centaines de publications par minute).

Les grands Medias sont complètement muets sur le sujet. Pourquoi pas un mot ?

Qui est Seth Rich ?

Ce jeune homme a été abattu, une nuit de juillet 2016, dans les rues de Washington ; ni son portefeuille, ni sa montre et son téléphone n’ont été dérobés…

Il avait accès à l’informatique du DNC (structure de soutien au candidat du parti démocrate).

Une semaine après son assassinat, Julian Assange, patron de Wikileaks, parlait sur une chaîne de télévision norvégienne, du danger encouru par les informateurs, et citait nommément Seth Rich.

Tous ces éléments tendraient à prouver que le réel mouchard des 40 000 emails piratés du DNC n’est pas la Russie, mais bel et bien Seth Rich lui-même.

Tout cela serait sur le point d’être confirmé par Kim DotCom, virtuose de l’informatique, qui aurait participé au transfert.

Les faits les plus suspects s’accumulent.

Malgré tout ce bouillonnement et ces questionnements, aucune enquête n’a été encore diligentée par le FBI, dont d’ailleurs Trump vient de limoger, comme par hasard, son patron, James Comey.

Seul un journaliste de Fox, Sean Hannity a évoqué ces révélations dans une émission de grande écoute.

Il a été dénigré par toute la presse pour avoir propagé des thèses complotistes.

Combien de temps encore avant que la cocotte-minute n’explose ?

Un Juge spécial, Robert Mueller, vient d’être nommé pour enquêter sur la collusion de Trump avec les Russes.

Si l’affaire Sethrich éclatait, le juge devrait réorienter ses investigations sur de nouvelles pistes ; dans ce cas des questions graves vont vite se poser:

  • Qui est le commanditaire de cet assassinat ?
  • Quel est le rôle et le parti pris des grands journaux qui depuis 4 mois taisent ces faits et n’évoquent que l’ingérence russe.

Plus la détonation finale de cette cocotte-minute sera tardive, plus elle sera puissante contre les grands médias, le parti démocrate et certains Républicains anti-Trump.

La vengeance est un plat qui se mange froid.

P Marechal. Jacksonville FLORIDA