Euro 2016 : les bars stéphanois en colère

share on:
Euro2016  : affrontement entre quelles communautés ?

L’interdiction de la Préfecture concernant les terrasses irrite les patrons des bars et restaurants du centre ville déjà mécontents de la fan zone. Beaucoup voient dans cette mesure une prudence exagérée, d’autres pensent que l’on en masque les vraies raisons.

Pour la Préfecture de la Loire, le match de tous les dangers aura lieu lundi prochain à Saint-Etienne. Ce jour-là, à 21h00, le stade Geoffroy Guichard accueillera le match Slovaquie-Angleterre. Or, si les Anglais n’ont pas très bonne réputation, la Slovaquie en revanche n’est pas connue pour la violence de ses supporters. On peut donc estimer que les deux nations n’ont pas de contentieux à régler. Selon certains observateurs, le souci se trouve ailleurs.

Dans les échauffourées de Marseille, les médias traditionnels se sont bien gardés de montrer les interventions des jeunes des quartiers nord, et les drapeaux algériens qui flottaient sur la mêlée. Il n’y avait pas deux camps, Russe et Anglais qui se sont affrontés, mais bien trois !

Selon certains observateurs, ce que craignent les autorités à Saint-Etienne est bien moins un affrontement Anglo-slovaque, qu’une bagarre vengeresse entre les sujets britanniques et des jeunes issus de l’immigration ! On se souvient de la coupe du monde de 1998, et de leur participation à des affrontements très violents qui opposèrent les supporters tunisiens et des hooligans anglais.

Les autorités ont peut-être certaines raisons de priver les restaurants stéphanois de terrasses. Faudrait-il encore qu’elles les donnent toutes.

Christophe Arnould