Hulot : mauvaise passe pour le donneur de leçon

share on:
Capture d’écran 2017-12-17 à 10.40.07

Les ministres ont été contraints par les nouvelles règles de dévoiler leur patrimoine. Sans surprise, on constate qu’il y a beaucoup de millionnaires dans l’équipe : on est bien loin d’une très hypothétique représentation populaire ! Le plus piquant dans cette débauche est le cas du très dogmatique Monsieur Hulot : faites ce que je vous dis, ne faites pas ce que je fais !

Outre le fait l’ancien animateur d’Ushuaïa est notamment nanti (il accumule quand même plus de 7 millions d’avoirs), il possède un parc automobile particulièrement étoffé (et même d’un bateau à moteur): on apprend en effet que le sympathique militant écologique dispose de 8 engins thermiques, le tout estimé pour la coquette somme de 100 000 euros.

Cette information ne laisse de nous surprendre, et nous aurions attendu d’un grand défenseur de la nature, et pourfendeur du réchauffement climatique qu’il donnât l’exemple. Il existe maintenant des véhicules électriques qui sont soi-disant beaucoup plus adaptés à notre fragile environnement. Nicolas Hulot semble les ignorer et leur préférer de puissantes et polluantes voitures allemandes.

Le pseudo écolo tente d’explique qu’il roule essentiellement en scooter. Mais à quoi donc lui servent les bolides qu’il possède par ailleurs ? Monsieur Hulot prendrait-il les Français pour des naïfs ?

Nicolas Hulot avait annoncé l’engagement du pays dans la neutralité carbone et indiqué la fin des véhicules diesel et essence à l’horizon 2040.

On espère que le grand dogmatique vivra encore longtemps ; dans ce cas, il va falloir qu’il change ses habitudes !

Il y a un petit côté Cahuzac chez Nicolas Hulot. On se rappelle tous le ministre de Hollande qui prétendait chasser les fraudeurs fiscaux alors que précisément il ne payait pas ses impôts. Lui, il veut interdire la voiture et il en possède 8 ! On n’est pas très loin de la schizophrénie !

Le temps serait sans doute venu que Nicolas Hulot quitte le gouvernement et se livre, tant qu’il le peut encore, à sa passion automobile.