Islamistes : un autre avis que Zemmour

share on:
salafistes-copie

Des centaines de morts, des blessés innombrables ; la France est très durement touchée par ses ennemis islamistes. Ne perdons toutefois pas de vue que nous avons devant nous des combattants très sommaires. Imaginez qu’une haine aussi farouche anime des adversaires élaborés : notre drame serait bien pire.

Les fondamentalistes islamiques sont avant tout une mouvance d’arriérés qui sont figés dans des réflexions et dans un fonctionnement moyenâgeux. Ils ont simplement troqué leur cheval contre un véhicule à moteur, et leur cimeterre contre un AK 47 ou un baril de TNT. Et si en leur temps des soldats français, l’Armée rouge ou la CIA ne leur avaient enseigné le fonctionnement de ces armes, ils en seraient encore à jeter des pierres sur leurs ennemis (comme sur leurs femmes !). L’idéal du djihadiste a les dents avariées et sent l’urine de chameau !

Les recrues locales de cette frange du sunnisme médiéval ne sont pas plus brillantes. En France elles appartiennent à ce que l’immigration maghrébine a généré de pire : une bande d’asociaux en survêtement, trafiquants de shit hébétés et méchants. Hélas, ces abrutis, comme leurs alter ego barbus ne cessent de se multiplier dans nos villes et nos banlieues, toujours à guetter l’opportunité d’un vol, une arnaque à la prestation sociale, ou bien pire.

Dans notre combat, ce n’est pas qualité de nos adversaires qui nous pénalise ; c’est leur nombre ! Voilà la grande culpabilité du personnel politique français : avoir permis qu’une telle gabegie s’organise pendant 40 ans : des dizaines de milliers de salafistes haineux et de petites « frappes » stupides accueillis nourris, soignés, et à défaut d’être éduqués, scolarisés, qui maintenant se retournent contre leurs bienfaiteurs.