Législatives Loire : Juanico à l’heure du doute

share on:
Capture d’écran 2017-05-17 à 09.08.11

Loire 1ère circonscription Saint-Étienne. S’il existe un candidat qui ne craint pas de recevoir un coup de fil de la bande à Macron, c’est bien Régis Juanico. « En marche » ne goûte sans doute guère le positionnement progressiste et social de l’actuel député, ancien porte-parole de Benoît Hamon.

Rappelons que dans la Loire,ce même Hamon était arrivé 5ème au premier tour de l’élection du 23 avril avec un score, comme partout, sans appel : 5, 8% du scrutin !

Voilà bien une situation qui ne laisse certainement rien présager de bon au compétiteur socialiste. Notons par ailleurs que Monsieur Vincent ancien maire de Saint-Étienne, tout comme Monsieur Gagnaire député de la 2ème circonscription Saint-Étienne sont passé avec armes et bagage chez Emmanuel Macron !

Ces défections mettent en relief la solitude de Régis Juanico qui ne pourra compter que sur son travail de terrain, et les aides diverses octroyées par l’enveloppe parlementaire. Cela pourrait ne pas suffire ; le PS est aujourd’hui un repoussoir avec une dynamique négative, et des militants exsangues.

Monsieur Juanico doit aussi composer avec son soutien aux gouvernements Hollande pendant les cinq ans de la mandature. Même parfois à reculons, Monsieur Juanico aura voté bon nombre des propositions socialistes. Ce n’est sans doute pas le meilleur bilan pour aborder ces législatives.

Il sera opposé à une série de candidats plus motivés les uns que les autres, bref la troisième mandature que vise Monsieur Juanico s’apparente bel et bien à une gageure. Première étape : rassembler 12,5% des inscrits. Bon courage !