Loire : l’A45 qui rend fou !

share on:
Capture d’écran 2018-03-05 à 08.33.57

La perspective de l’A45 s’éloigne encore avec le rapport Duron délivré en février dernier. La nouvelle autoroute constitue un projet polémique qui hante les collectivités et les chambres consulaires depuis 30 ans. Avancées et reculades ont rythmé cette interminable période et mis à mal les nerfs des élus comme des habitants.

Les uns étant de farouches partisans, voyant dans cette réalisation la possibilité de désenclaver Saint-Étienne (l’actuelle voie rapide qui relie la capitale ligérienne à Lyon étant devenue obsolète et surchargée).

Les autres constatant dans la création de l’A45 un doublon scandaleux au prix étourdissant et surtout aux conséquences environnementales désastreuses.

Même si la perspective semble quasiment enterrée, un élu local, Pascal Gariddo le premier adjoint de la ville de la Talaudière, craignant un retournement de situation appelle des zadistes à venir. Il préconise l’occupation du site pour que, à l’instar du dossier Notre Dame des Landes, jamais le dispendieux projet ne puisse voir le jour.

Irresponsabilité

Le Premier adjoint de la Talaudière qui fut jusqu’aux élections de 2014 le maire de la ville incite ainsi à la constitution de sites illégaux où se rependraient des délinquants brutaux. On a vu encore ces derniers jours à Bure s’exprimer les méthodes de ce type de population qui ne rechigne pas à affronter les forces de l’ordre dans le cadre de véritables guérillas. Voici donc un élu local qui prône l’emploi éventuel de la violence pour bloquer un hypothétique projet routier !

Admettons que cette saugrenue exhortation fonctionne et que des heurs aient lieu dans la Loire ; que ces batailles aient pour corollaire des blessés et pourquoi pas des morts. Quelle furieuse responsabilité, quelle inconscience. Comment les autorités jugeront ces appels au soulèvement. Quelles conséquences vont-elles avoir pour Monsieur Gariddo ?