Médias : jusqu’où ira la haine pour Trump ?

share on:
Capture d’écran 2018-05-15 à 09.23.10

L’établissement français n’a jamais digéré l’élection de Donald Trump. Hillary Clinton  était tellement espérée par lui. Il ne se console pas.

Il faut rappeler que Donald fait tout pour le perturber. Il est une personnalité aux antipodes du « politicaly correct » ; le transfert de l’ambassade à Jérusalem est un exemple pour le moins frappant ! Quant à ses positions envers les journalistes, on peut difficilement trouver plus conflictuel. Que dire de sa politique protectionniste qui irrite les mondialistes, et de sa proximité avec la NRA qui rend fous les bobos.

Le plus terrifiant pour les opposants est que le président Trump réussit beaucoup de ses initiatives, et celles-ci sont souvent aussi nombreuses qu’imprévues.

Le prochain sommet avec Kim Jong Un confine d’ailleurs à l’exceptionnel : voilà des dizaines d’années qu’aucune haute personnalité américaine n’avait officiellement rencontré un responsable nord-coréen à ce niveau. Selon les observateurs, c’est l’événement diplomatique le plus important depuis la visite de Richard Nixon en Chine en 1972. Quels seront les résultats de cet improbable rendez-vous ? Onc ne le sait, tant les protagonistes sont peu prévisibles. Mais si la réunion portait des fruits, si la région accédait à une détente encore perçue comme impossible il y a quelques semaines, Trump en retirerait une très grande gloire. Certains évoquent déjà un prix Nobel de la paix pour 2019 !

Les journalistes haineux, et les bien-pensants en deviendraient  totalement enragés. De ce côté de l’Atlantique bien sûr, puisque ce qu’oublient de dire les médias amers est que Donald Trump est souvent très populaire auprès des Américains.

Enfin un prophète dans son pays !