Referendum sur l’immigration : l’imposture de Laurent Wauquiez

share on:
Capture d’écran 2018-05-08 à 11.06.17 copie

Nicolas Dupont-Aignan de « Debout la France » et les « Amoureux de la France » avaient lancé une idée aussi spectaculaire qu’inédite. Il s’agissait de réunir autour de la table différents mouvements de « droite » dont les Républicains, le Front National, et les instigateurs eux-mêmes. Cette initiative visait à la mise en place d’un referendum sur l’immigration. En effet, pour que puisse advenir cette consultation d’initiative populaire, il faut que la demande officielle rassemble la signature de plus de 4 millions de Français, et celle de 135 députés. Le quorum concernant les Français n’aurait pas été difficile à atteindre. En effet, une très importante majorité de la population est favorable à un tel vote. Le hic se trouvait parmi les députés ; le FN et « Debout la France » ne représentent que quelques élus. La grande réserve de voix parlementaires est dans le camp des Républicains. Il eut donc été assez simple de mettre le projet en route, et d’offrir à la France le fameux referendum qui aurait changé considérablement la donne concernant la politique envers les immigrés, les réfugiés, et autres clandestins.

Pourtant, malgré la dimension historique d’un tel projet, malgré l’urgence de la situation, Laurent Wauquiez a repoussé la proposition par la voix de sa vice-présidente Virginie Calmels !

Difficile de savoir comment les électeurs vont apprécier une posture aussi suspecte. Laurent Wauquiez qui apparaissait déjà comme très affaibli dans les diverses études d’opinion ne va sans doute pas profiter de l’épisode pour rebondir !

Au-delà des considérations sur un mouvement qui s’avère, à la lumière de cette péripétie, particulièrement ambigu, il est bon de se poser la question sur la sincérité du leader des Républicain.

En effet, quelques jours avant la suggestion de Nicolas Dupont-Aignan, Laurent Wauquiez avait réclamé en public le referendum tant attendu !

Il est à craindre que les déclarations déterminées de Monsieur Wauquiez ne reposent sur aucune idéologie et donc sur du vent. Beaucoup le pensaient ; c’est maintenant démontré ; en l’occurrence, pour le malheur des Français