St Etienne : ouverture d’une nouvelle mosquée à Montreynaud

share on:
Inauguratio de la mosquée de Montreynaud (capture d'écran)

Une lettre ouverte avait été envoyée à Monsieur Perdriau par le Groupe Saint-Etienne Bleu Marine. La lettre en question suggérait au Maire « de manier avec un discernement accru les dossiers en lien avec l’Islam, et de faire en sorte que Saint-Etienne ne prête plus le flanc au communautarisme ».

La réponse n’a pas tardé. Quelques jours plus tard, le Maire s’est précipité à Montreynaud pour l’inauguration d’une nouvelle mosquée  de 600 places.

Ils sont venus, ils sont tous là : une cohorte d’officiels, avec, à leur tête, Messieurs Perdriau et Artigues, venus fêter l’inauguration de la mosquée Al Moustapha. Des élus heureux puisque voilà 7 ans, sous l’ère de Maurice Vincent, ils avaient voté dans l’enthousiasme et à l’unanimité la vente d’une parcelle de terrain communal à la l’Association Cultuelle des Musulmans de Montreynaud, et ce, pour le prix de 45000 €. Une paille : le coût de l’édifice s’élève officiellement à près d’un million et demi d’euros.

Et Siham Labich, l’adjointe en charge du quartier de se réjouir. Selon elle, cette implantation, face à l’église, marque le symbole de dialogue et d’ouverture voulu par tous ! Madame Labich pratique sans doute la méthode Coué. Pour être sûr que tout le monde est bien ravi de cet énième coup de canif à la laïcité, eut-il fallu donner la parole aux habitants. Un peu de démocratie ne nuit pas. Il n’est pas certain, dans ces circonstances, qu’un référendum ait autorisé la construction de la mosquée. A moins bien sûr que des élus particulièrement retors aient organisé le référendum en question sur le seul quartier de Montreynaud. Le territoire compte selon la communauté elle-même 80% de Musulmans. Une ville dans la ville. Le genre d’endroit qu’on peut constater à Bruxelles, et pour lequel les gouvernements, les élus de gauche comme de droite dépensent sans compter. Vive l’intégration !

Christophe Arnould, le 22 Mai 2016