Terrorisme : il nous faut des armes !

share on:
Capture d’écran 2017-06-05 à 14.39.44

Pour être rapide et efficace contre les actes terroristes, il est indispensable que beaucoup d’armes à feu circulent dans la population.

Il ne s’agit bien sûr pas de distribuer des pistolets au coin de la rue, mais faire en sorte que tous ceux qui y sont légitimes puissent détenir une arme en permanence. Nous ne parlons pas seulement de policiers, de militaires de gendarmes ou de douaniers. Cette mesure doit aussi concerner les vigiles, la sécurité privée, et, pourquoi pas, les citoyens.

Les attentats de Londres, comme tous ceux qui ensanglantent l’Europe, l’ont bien montré : contre des attaques terroristes, uniquement les armes à feu sont efficaces. Elles seules peuvent permettre de neutraliser une agression, qu’elle soit à la voiture bélier, au couteau, ou au fusil automatique. C’est tellement vrai que la plupart des assaillants est au bout du compte abattue par les forces de l’ordre au fusil ou au revolver . Il n’y a qu’un problème, les forces de l’ordre en question ne sont pas partout. Or, on comprend bien que les islamistes peuvent frapper à chaque instant, et dans n’importe quelle circonstance.

Dans ces conditions il devient urgent d’équiper le plus grand nombre. Ce ne sont pas les pistolets qui manquent en France, où tant et tant d’entre eux, ont été recyclés. Le Premier ministre lui-même avait suggéré en son temps que les polices municipales s’adressent à l’État pour obtenir armes de poing !

Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation proche de celle qu’a connue depuis si longtemps Israël : une guerre latente. Encore une fois, nous comprenons bien que les autorités ne peuvent pas assurer la sécurité de tous, partout et à chaque instant. Il convient donc de s’adapter, et de mettre à contribution des citoyens volontaires résolus et scrupuleusement formés.

N’oublions jamais : ce n’est pas l’arme qui peut être dangereuse, mais la main qui s’en sert !